Accueil

Le LADIMATH est un Laboratoire de Didactique des Mathématiques qui fait partie du DIDACTIfen, Unité de Recherche Interfacultaire de l’Université de Liège regroupant les recherches liées au thème "Didactique et Formation des Enseignants".

Le LADIMATH a été créé par Maggy Schneider à l’Université de Namur au début des années 2000, une fois accepté le principe d’y diriger des thèses en didactique. Les recherches de ce laboratoire se sont ensuite poursuivies au département de mathématiques de l’Université de Liège à partir de 2006 sous la direction de Maggy Schneider (voir rubrique Thèses et projets).

On y étudie des phénomènes liés à l'apprentissage et à l'enseignement des mathématiques avec les méthodes et les outils conceptuels propres au champ de la didactique des mathématiques tel qu'on le conçoit dans l'Ecole Française.
Les axes majeurs de recherche du LADIMATH concernent les obstacles épistémologiques et didactiques, les analyses de transpositions didactiques et de leurs déterminants, les ingénieries didactiques et les pratiques enseignantes.
Ce laboratoire s'intéresse principalement aux problèmes de l'enseignement secondaire, en articulation avec l'enseignement universitaire et l'enseignement fondamental mais peut toutefois offrir un encadrement pour des recherches concernant tout autre niveau d'enseignement.

Pour répondre aux attentes des enseignants tant que pour alimenter des recherches plus fondamentales les membres du LADIMATH rédigent des projets d'enseignement. Cependant, loin d'une perspective normative, ces projets sont proposés comme catalyseurs de la réflexion didactique et comme hypothèses d'action. Des publications scientifiques en cernent les enjeux épistémologiques et didactiques ainsi que leurs limites et analysent les difficultés d'apprentissage des élèves. Ce laboratoire outille ainsi les enseignants qui souhaitent améliorer leur pratique et participe par là à leur formation, à l'interface de la recherche et de l'action (voir rubrique Publications destinées aux enseignants).